Le premier chasseur iranien Kowsar sort de l’usine militaire

La production du premier chasseur iranien Kowsar a été lancée ce samedi 3 novembre 2018, annonce l'agence d'État iranienne Tasnim. Le commandant en chef de l'armée iranienne, Abdolrahim Mousavi, et le ministre iranien de la Défense, Amir Khatami, ont ouvert samedi la ligne de production des chasseurs Kowsar lors d'une cérémonie à Ispahan, sur une base du constructeur HESA, qui est gérée par l'Organisation iranienne de l'industrie de l'aviation (IAIO) auprès du ministère de la Défense.

 

Le général Ahmed Reza Pourdastan de l’armée iranienne dans une déclaration hier à l’agence farsnews a déclaré que : «Nous devrions toujours transformer les menaces en opportunités et nous préparer à lutter contre l'arrogance mondiale… et l'ennemi sera ciblé sur n'importe quel territoire» il a révélé que tous les mouvements des navires dans les eaux du golfe Persique, de la mer Noire et de la Méditerranée sont surveillés. Or «Des nouveaux missiles et des armes ont été testés en ce début de mois d’aout 2017 avec succès sur les avions de combat F-7», a déclaré le commandant de la base aérienne de Shahid Babayee , Massoud Rouzkhosh. Le général Rouzkhosh a souligné que les avions de combat F-14 et F-4 de l'Iran sont capables d'être utilisés dans les batailles navales indiquant que le ministère de la Défense a l'intention de construire la cinquième génération d'avions.
Au cours des dernières années, l'Iran a réalisé de grandes réalisations dans le secteur de la défense et a acquis l'autosuffisance dans les systèmes matériels et de défense militaires essentiels. D’après certaines informations fiables, L'avion de chasse supersonique à double cockpit iranien qui a été conçu et construit par l'industrie aérospatiale du ministère de la Défense en coopération avec la Force aérienne de la République islamique d'Iran, peut être utilisé pour des missions de combat, ou une couverture étroite ou des sauvegardes dans des missions tactiques.
Cet avion avait également été équipé d'appareils électro-avioniques et d'armes avancés pour former des pilotes pour voler avec les combattants lourds existants ou nouveaux. Dans ce contexte il est à noter qu’ En septembre 2010, l'Iran a affiché le premier escadron de ses combattants Saeqeh dans un spectacle aérien organisé lors des défilés militaires marquant les sacrifices des Iraniens pendant les 8 années de guerre imposée par l'Irak contre l'Iran dans les années 1980.